Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 09:00

"Trois lycéennes en uniforme traversèrent le jardin. Elles dépassèrent le banc où ils étaient assis en riant fort, le bas de leur jupe courte se balançant énergiquement. Elles avaient l'air d'enfants. Socquettes blanches et mocassins noirs."

MURAKAMI Haruki, extrait de "L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond )P1000773.jpg

(Photo prise à Kamakura, le 12/07/2008)

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:07

"Après son diplôme à l'université de musique, reprit Bleu après un silence, Blanche a donné des leçons de piano chez elle, à Nagoya, durant un certain temps, puis elle est partie s'installer à Hamamatsu où elle a vécu seule. Environ deux ans plus tard, elle a été découverte étranglée dans son appartement."

MURAKAMI Haruki, extrait de "L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond )P1070226.jpg

(Photo prise à Nagoya, le 12/07/2009)

P1070517.jpg

(Photo prise à Hamamatsu, le 16/07/2009)

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 10:56

"Dans le groupe, tu jouais toujours le rôle du garçon beau, gentil, qui fait bonne impression. Avec de jolis vêtements bien propres, des manières très correctes, toujours poli. Tu savais saluer juste comme il le fallait, tu ne disais jamais de bêtises."

MURAKAMI Haruki, extrait de "L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond )P1260561.jpg

Photo prise le 14/07/2013, à Fukuoka, sur l'île de Kyûshû

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 00:28

"Ce que Tsukuru Tazaki aimait le plus au monde, c'était contempler des gares. Pourquoi ? Il l'ignorait. Il avait toujours été fasciné par les gares, aussi loin qu'il s'en souvienne, et c'était encore vrai aujourd'hui."

MURAKAMI Haruki, extrait de "L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond )P1270008.jpg

P1260554.jpgPhotos prises le 15/07/2013, à Fukuoka, sur l'île de Kyûshû


P1270108.jpg

Photo prise le 17/07/2013 à Nagasaki, sur l'île de Kyûshû


P1110080.jpg

Photo prise le 29/07/2009, devant la gare de Shinjuku, à Tôkyô


Partager cet article
Repost0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 15:12

"Sa femme et ses filles vivaient à Nagoya. Ses filles avaient maintenant un nouveau père. Un père à l'apparence ordinaire, dont elles n'avaient pas honte devant leurs camarades le jour où les parents visitaient leur classe."

MURAKAMI Haruki, extrait de "1Q84, Livre 3" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond )http://farm3.staticflickr.com/2767/4061280429_bf18ce6a55_b.jpg

(Photo prise le 11/07/2009 à Nagoya)

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 10:03

"Ces poissons, je les ai achetés pour Tsubasa, expliqua la vieille femme à Aomamé en la regardant. Il y a eu une petite fête dans les rues commerçantes d'Azabu et nous sommes allés nous y promener. J'ai pensé que ce n'était pas bon pour elle de rester toujours enfermée. Bien entendu, Tamaru était avec nous. Dans une des baraques foraines, nous avons acheté le bocal et les poissons."

 

MURAKAMI Haruki, extrait de "1Q84, Livre 2, Juillet-Septembre" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond ) P1160909.JPG

( Photo prise à Hamamatsu, le 08/08/2010 )

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 15:17

"La fin de la saison des pluies n'avait pas encore été officiellement annoncée, mais le ciel était tout à fait dégagé et un soleil de plein été chauffait la terre sans retenue."

 

MURAKAMI Haruki, extrait de "1Q84, Livre 2, Juillet-Septembre" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond ) http://farm3.static.flickr.com/2686/4037549149_d3e2e004a4_z.jpg

( Photo prise à Takayama, le 21/07/2008 )

Partager cet article
Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 09:59

"Au-dessous, c'était la nationale 246. Aomamé était cernée par les mille échos qui composent le tintamarre urbain. Le vacarme des moteurs, les klaxons, les stridences des alarmes antivol, les véhicules des groupes d'extrême-droite avec leurs haut-parleurs diffusant de vieux chants nationalistes, le fracas des masses qui brisaient du béton quelque part."

 

MURAKAMI Haruki, extrait de "1Q84, Livre 1, Avril-Juin" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond ) P1210291P1210309.JPG( Photos prises le 15/08/2011, jour anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, à Shibuya, Tôkyô )

Partager cet article
Repost0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 14:41

"Mademoiselle Aomamé? Oui, c'est bien ça. Et mon nom s'écrit A-o-m-a-m-é, comme les haricots de soja, bleu-vert, oui. (...)

Parfois, les gens se trompaient et l'appelaient "Edamamé" _ haricots de soja encore verts _ ou même "Soramamé" _ fèves. Chaque fois, elle rectifiait. "Non, ce n'est pas Edamamé ( ou Soramamé). Bien sûr, ces noms se ressemblent... " Et la personne de s'excuser avec un petit rire. "Voyez-vous, c'est un nom tellement rare... "

En trente ans, combien de fois lui avait-il fallu entendre la même chose? Combien de plaisanteries stupides?"

 

MURAKAMI Haruki, extrait de "1Q84, Livre 1, Avril-Juin" ( traduit par Hélène Morita, chez Belfond )P1170655

( Photo prise le 28/07/2011, à Tôkyô, dans "le" restaurant de sushis de Setagaya, après avoir mangé des edamame, pour accompagner une première gorgée d'Asahi... )

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 00:01
"Je redescendis à la cuisine où je trouvais ma tante occupée à couper des légumes sur le plan de travail.
_ Il n'y a plus d'huile pour la vinaigrette, tu n'irais pas m'en acheter? me dit-elle.
Ne trouvant aucun prétexte pour refuser, je me rendis à vélo chez l'épicier le plus proche."

MURAKAMI Haruki, extrait de "Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil" ( "Kokkyô no minami, taiyô no nishi", traduit par Corinne Atlan, chez 10/18 )( Photo prise à Tôkyô, Yanaka, le 29 juillet 2009 )
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Futon ga futtonda
  • : Quelques images de "mon" Japon, au travers de ce que j'ai pu en voir, de ce que je peux lire, ou des mots et impressions que je reçois, quotidiennement, du Pays du Soleil Levant...
  • Contact

Texte Libre

AVERTISSEMENT

注意

Contrairement à la volonté de PP, ce blog est accablé de publicités sauvagement lancées par l'hébergeur overblog.
Il est impossible de les enlever mais tout lecteur peut installer un filtre anti-pub, par exemple Adblock Plus pour ne plus avoir à subir ce désagrément.

Recherche

Archives